Publié sur

Le toucher, ce sens indispensable

Je ne t’apprends surement rien lorsque je te dit que le toucher est un merveilleux moyen de communication non-verbale.

Étant massothérapeute, je travaille constamment avec ce sens qui est, comme j’ai pu le constater au fil des années primordial pour l’humain. C’est aussi pourquoi j’ai décider de faire un peu plus de recherches à ce sujet.

Ce qui est génial avec le toucher, c’est qu’il permet de communiquer de l’affection, de la compréhension, de l’amour, de la bienveillance, des concepts que beaucoup de gens ont de la difficulté à exprimer en mots. Elle permet par contre d’exprimer aussi la colère et la frustration. 

Pourquoi est-ce que le toucher est aussi bénéfique ? Quel est le concept derrière cela ? C’est relativement simple.

Le toucher diminue le stress ! Comment ? En favorisant la production d’hormones du bonheur. Des hormones comme l’ocytocine qui aident à réduire l’adrénaline et le cortisol, deux substances naturellement sécrétées par le corps lorsque l’on vit du stress, qu’il soit sur une courte ou sur une plus longue période.

Le toucher, comme le fait d’écouter de la musique que l’on aime permet de sécréter cette hormone. Fascinant non ?  Cette hormone apaise le corps et l’esprit tout en procurant une sensation de bien-être.

On a tendance à l’oublier, mais la peau est la plus grand organe du corps humain. C’est l’organe qui possède la plus grande densité de cellules nerveuses, c’est pourquoi elle peut nous faire ressentir autant de douleur et ou de plaisir.

Au fil des années, de nombreuses études ont su démontrer que le manque de contact physique occasionne des problématiques chez tous les groupes d’âge.

Chez les bébés, on a dénoté des problèmes de développement. Découverte qui à mener à prôner les techniques du peau-à-peau chez les bébés prématurés. Ce contact physique, ce toucher, permet de réduire les infections, de favoriser le sommeil et d’améliorer le rythme cardiaque des minis.

Chez les enfants, ceux qui sont privés de contacts physiques ont tendances à avoir plus de difficultés au niveau scolaires, au niveau de leurs aptitudes sociales et interpersonnelles.

Chez les adolescents aussi on a pu constater le pouvoir merveilleux du toucher. Les adolescents qui reçoivent des massages, des câlins ou d’autres formes de toucher bienveillants ont tendance à être moins agressifs.

Et toi, comme adulte, tu as peut-être déjà ressenti les effets du manque de contact physique, il se manifeste souvent en tristesse, en sentiment de lourdeur et de dépression.

Le toucher, c’est quelque chose qui permet de soulager les tensions musculaires et de diminuer la perception des douleurs. C’est aussi une excellente façon de booster le système immunitaire.

 Pourquoi je te bombarde de toutes ces informations ? et bien parce que c’est quelque chose que l’on peut offrir à quelqu’un simplement. Un câlin, un petit massage, à tes proches, à tes enfants, à ton conjoint. Puisque c’est un sens qui se développe très tôt ( dès la 4e semaine de grossesse). On a tout intérêt à intégrer ce concept dans notre quotidien de manière bienveillante et avec respect.

Un câlin de quelques secondes peut faire une réelle différence dans la vie de quelqu’un.

Un massage permet de diminuer le stress et procure l’effet de 4h de sommeil sur le corps ! C’est fon non ?

Bref, un toucher bienveillant permet de diminuer l’agressivité et de réguler les émotions.

Le toucher c’est aussi essentiel que boire, manger et respirer.

Prends s’en conscience dans ton quotidien.

Prends en considération ton entourage et leurs besoins. Le toucher, ça enclenche réellement un processus dans le corps qui mène au bien-être.

Si tu te crois seule à avoir besoin de cette chaleur humaine, de ce contact physique et bien dit-toi que c’est faux. Petits et plus grands en ont besoin.

Publié sur

Pourquoi tu devrais absolument te faire masser cet hiver …

Et comment ça va complètement changer ta vie

Maintenant que le froid est bien installé, que les festivités du temps des fêtes sont passées et que nous retournons tranquillement au train train quotidien, il est grand temps de revenir à une routine mieux être pour débuter l’année du bon pied.

Et pourquoi pas commencer par un bon massage ?

Tu savais que le massage est super efficace pour booster le système immunitaire. Le massage a un impact direct sur la circulation sanguine et lymphatique. On ne parle pas assez souvent de la lymphe. Ce liquide transparent qui circule sous la couche de peau et qui permet de faire voyager les hormones, les nutriments et la circulation des lymphocytes (aussi appelés globules blancs) et par le fait même la quantité de lymphocytes dans le sang.

Les globules blancs sont les grands défenseurs de l’organisme. Ils luttent contre les microbes et les envahisseurs.

Alors étape numéro 1 de ta nouvelle année : ajouter des massages à ton horaire pendant la saison hivernales. En plus de stimuler ton système immunitaire et le rendre plus efficace à lutter contre les rhumes, les grippes et les virus, les massages te permettront aussi d’éviter les douleurs musculaires reliées au pelletage.

Tu les sais comme nous que l’hiver est loin d’être terminé… Alors que ça te fasse plaisir ou non. Tu vas devoir pelleter et évidemment il faut à tout prix éviter que cela te cause des problèmes. Mais heureusement, le massage t’aidera avec tes courbatures.

En plus, je ne sais pas si tu es comme nous, mais notre peau, en hiver, devient complètement sèche… Une vraie peau de croco… Alors un massage permet de profiter d’une session d’hydratation en plus d’une session de relaxation. C’est comme un combo parfait.  

Truc numéro 2 pour maximiser ton hydratation, outre le massage. (Celui que je répète constamment à mes clients mais aussi à moi-même.) BOIS DE L’EAU. Parce que rester hydrater, on le sait que c’est important… Mais sait-on vraiment pourquoi ? Rester hydrater permet à ta peau de rester belle, à tes muscles de rester plus souples, aux maux de tête de rester loin, à ta digestion d’être meilleure en plus d’aider ton système immunitaire à rester fort et à lutter contre les virus de l’hiver. 

On t’a concocter une petite routine de massage pour t’aider à décongestionner tes sinus. Tu pourras aussi utiliser cette routine d’automassage sur tes enfants ou encore la leur enseigner afin qu’ils puissent eux-mêmes se soulager lorsqu’ils se sentent congestionnés.

Mais avant de te laisser avec cette routine, je tiens à te parler d’un dernier effet positif du massage. Un effet vraiment important à ne pas négliger parce que peut-être que comme moi (malgré que j’adore l’hiver et que je sois une adepte de plusieurs sports d’hiver qui me permettent de rester active…) Plus l’hiver avance et plus on peut commencer à ressentir les effets du manque de lumière et du froid et dans certains cas du manque d’activité physique. Un genre de petite déprime saisonnière peut avoir tendance à se pointer le bout du nez et la massothérapie est une excellente manière d’adresser cela.

Tu sais, en médecine chinoise, l’hiver est la saison du Yin. La saison où le corps est plus au ralenti, une saison dans laquelle il est important de se reposer, tu sais… de ralentir. Un moment de l’année pendant lequel on devrait prendre le temps de faire de l’introspection et de prendre soin de soi. 

Voici donc cette petite routine de massage du visage que tu pourras faire pour t’aider à mieux respirer et à te sauver des maux de têtes qui viennent bien souvent avec la congestion nasale.

En 4 étape simple, tu pourras respirer à nouveau plus librement.

Regarde bien l’image, les étapes y sont indiquées.

N’oublis pas de te laver les mains avant de commencer et d’allumer ton diffuseur d’huiles essentielles.

On te donne aussi notre top 4 des huiles essentielles à diffuser dans ta maison et pourquoi on les aime tant.

  1. L’huile essentielle de pruche, notre coup de cœur depuis toujours, notre préféré autant pour ses effets apaisants du système nerveux que pour ses propriétés décongestionnantes et expectorante ( ouais ouais, elle peut aider tes bronches à évacuer le mucus qui s’y retrouve)  . C’est un must pour lutter contre la dépression saisonnière, l’anxiété, la nervosité et tout ce qui se rattache à tes petits nerfs qui sont trop stressés par les tracas du quotidien. Elle est légèrement sédative, c’est pourquoi elle est ton alliée numéro un pour te réconforter et t’aider à relaxer tout en lâchant-prise sur les choses que tu ne peux contrôler. Tu vas voir, ça va se faire tout seul. Mais pour plus d’info, je te rappel qu’on a un blog uniquement consacré aux raisons qui font qu’on adore la pruche !
  2. L’huile essentielle de ravintsara , décongestionnante, antitussive, expectorante, anti-inflammatoires des voies respiratoires)
  3. L’huile essentielle d’Eucalyptus, un indémodable classique décongestionnant et réconfortant.
  4. L’huile essentielle de sapin baumier, qui sent tellement bon ! Elle aide à assainir l’air tout en soulageant la congestion. En plus, elle est super efficace pour réduire l’anxiété et redonner un peu de vitalité lorsque la fatigue se fait sentir.

Bon massage et n’oublis pas de prendre soin de toi !

Publié sur

Gère ton stress !

Gère ton stress !

Ehh lala.

Temps moderne = stress…

Je ne t’apprends sûrement rien puisque tu as sans aucun doute toi aussi milles et unes raisons de vivre du stress au quotidien.

Avant de commencer, j’aimerais prendre une petite minute pour qu’on parle de la différence entre le stress et l’anxiété, parce que même si on utilise le terme ‘’stress’’ pour désigner ce sentiment, il s’agit bel et bien de l’émotions.

On fait ça simple ok ?

Le stress, c’est l’événement, c’est ce qu’il y a dans ton environnement, c’est la situation.

L’anxiété, c’est l’émotion que tu ressens par rapport à ce stress. C’est une émotions fréquente. Elle survient parce que notre cerveau anticipe ce qui pourrait se passer. Pour la plupart des gens elle est passagère, mais pour d’autres, elle perdure dans le temps.

Heureusement, ce phénomène n’est pas que négatif !

Il y a quelques années, je donnais une conférence dans une école secondaire dans le cadre d’une semaine de congrès-carrière. J’y étais pour parler de mon métier (qui me passionne), à des jeunes qui se questionnaient avant de faire leurs choix de carrière pour le cégep.

L’événement stressant étant la conférence, mon émotions (l’anxiété) était alimentée par ma peur. Mes inquiétudes étaient excessives et un peu irréaliste. J’avais peurs qu’ils se moquent de moi, qu’ils ne soient pas attentifs du tout et qu’ils parlent entre eux. Moi, seule devant toute une classe d’ado. Je me rappelais déjà mes exposés lorsque j’étais adolescente et à quel points j’avais peur.. Ma tête s’emballait, ils allaient certainement me dire des ‘’niaiseries’’, j’allais être déstabilisée et déconcentrée, j’allais perdre mes mots, ils allaient rire encore plus…. Et voilà ! une fois de plus ma tête c’est emballé. J’avais déjà des palpitations justes en voyant la date dans mon agenda, des brûlements d’estomacs, de l’insomnie, et j’en passe.

Jusqu’à ce que je me dépose.

Wo ! Une minute la le cerveau.  Est-ce que ces inquiétudes étaient excessive ? Bien sur !

Est-ce que le ‘’danger ‘’ était réel ? Non!

Qu’est ce qui peut arriver de si pire ?  Rien. Ils n’allaient quand même pas me lancer des roches ahah !

J’ai descendu mon anxiété d’un cran. J’y suis allée et ça a super bien été! Le mélange de nervosité et d’adrénaline me sait souvent bien performer, tellement bien que j’y retourne cette année. Est-ce que ça me rend un peu anxieuse? C’est certain, je ressens toujours cette petite anxiété jumelée à de l’adrénaline lorsque je dois parler devant beaucoup de gens. Mais j’ai appris à mieux contrôler mon anxiété avec les années ça à drastiquement changer ma vie.

Parce que sur une courte période, imposer un stress au corps peut avoir des effets bénéfiques comme améliorer une performance sportive par exemple ou encore améliorer la concentration, mais sur le long terme, ressentir de l’anxiété quotidiennement c’est néfaste sur le corps. Ça lui amène un stress non-nécessaire. Ton corps demeure constamment en état d’alerte, un peu comme si un ours te poursuivait. Sur une heure, ça va… Pendant 6 mois, c’est comment dire… Très exigent pour le corps, voir même épuisant.  

Je croyais connaître les ampleurs du stress sur le corps suite à mon cours en massothérapie, mais c’est en créant un atelier sur la gestion du stress via l’automassage il y a quelques temps que j’aie réellement constater à quel point j’avais de nombreux symptômes physiques en lien avec l’anxiété.

J’espère qu’en te partageant mes connaissances et mes nouvelles découvertes tu réussiras à mieux quantifier le stress que tu ressens dans ton quotidien et à reconnaître les effets sur ton corps. Je t’invite même à te faire un tableau et à consigner tes résultats (événements/réactions physiques/ comment tu te sens)

 Je te mets ça en liste ok ? Ce sera plus simple et on s’en reparle tout de suite après

  1. Ta respiration s’accélère : il se peut donc que tu ressentes un essoufflement assez constant et même des douleurs musculaires au niveau du tronc et de ta cage thoracique. Tes muscles sont plus contractés à cause de ta respiration accélérée et très localisée dans on thorax plutôt que lente et ample dans ton ventre.
  2. Ton sommeil n’est plus optimal : il y a de forte chance que tu te sentes plus fatiguée puisque le stress nuit à l’endormissement (et amener de l’insomnie) en plus de réduire les phases de sommeil les plus réparatrices.
  3. Les maux de tête : les maux de tête de tension, parce que tu es nerveuse et contractée de partout, mais aussi parce que tu serres probablement des dents et que tu es fatiguée. Voilà plein de possibilités qui peuvent te causer de gros maux de tête et même des migraines.
  4. La dépression : plus ton corps et ta tête s’épuise, plus tes hormones se débalancent et plus tu risques la dépression.
  5. Les troubles digestifs : ton corps va augmenter sa production d’acide gastrique ce qui peut aggraver tes brûlements d’estomac, si tu en avais déjà ou même t’en créer. En plus de perturber ton système digestif en pouvant amener de la constipation ou des diarrhées, des nausées ou des vomissements… plutôt désagréable einh ?
  6. Ton rythme cardiaque aussi va s’accélérer : bonjour les problèmes puisque ton cœur, c’est le moteur de tout. Si ton cœur bat trop vite (hypertension), il met une surcharge sur les artères et les vaisseaux sanguins ce qui peut augmenter le risque de faire un infarctus, sans parler des autres conséquences possibles.  
  7. Le taux de sucre dans le sang augmente : lorsque le corps vit un stress, il augmente la production de glucose dans le sang, de plus en plus d’études scientifique tendent à démontrer qu’il pourrait s’agir d’une des causes de l’apparition du diabète de type 2.
  8. Affaiblissement du système immunitaire : pendant que le corps s’épuise, le système immunitaire aussi s’affaiblis et l’organisme devient plus fragile aux infections et aux virus.
  9. Des troubles au niveau de la sexualité : de multiples inconvénients sont propices à survenir dans cette catégorie puisque le stress perturbe le système reproducteur, ce qui peut grandement réduire les chances de conceptions. Mais en plus de nuire à la fertilité, le stress peur diminuer la libido (évidemment puisque tu es fatiguée, épuisée et que tu as la tête ailleurs). Les conséquences sont aussi du côté masculin, puisque cela peut amener des dysfonctionnements érectiles en plus de la perte de libido.
  10. Des troubles menstruels : des dérèglements au niveau des règles peuvent survenir, ils peuvent se manifester sous forme de menstruations plus abondantes ou encore d’absences de règles (ce qui est, on va se le dire, pas super dans une quête de projet bébé)
  11. Et les douleurs musculaires : Je t’en ai déjà parler, mais ton corps est en contraction constante alors évidemment, tes muscles sont tannés d’être toujours sous tensions

Tes convaincue là ?

Alors baisse ton niveau de stress, je répète, baisse ton niveau de stress si tu veux te sentir bien.

Utilise des outils simples, aromathérapie, musicothérapie, art-thérapie, massothérapie, l’acupuncture, méditation, yoga, journaling, lecture, peu importe le moyen.

Mais prends soin de toi. Travaille la gestion de ton anxiété par rapport aux événements stressants qui se manifeste dans ta vie.

C’est important.

C’est même essentiel. Ok. Bye là.

Prends soin de toi

Publié sur Laisser un commentaire

Nos écrans : indispensables, mais tellement dommageables

Ahhh nos précieux écrans!

Merci d’être dans nos vies afin de nous permettre de rester informés sur ce qui se passe dans le monde entier. Le téléphone cellulaire, l’écran d’ordinateur, la télévision, l’éclairage artificiel, que ce soit au travail, à la maison, à l’école ou au centre commercial. Nous sommes entourés de cette lumière bleue qui est perçue par l’œil.

Savais-tu qu’il existe 2 types de lumières bleues?     

Bleu violet (en début du spectre lumineux)     

Bleu turquoise (en fin du spectre lumineux)

La lumière bleu-turquoise est essentielle pour la santé puisqu’elle aide à réguler les cycles naturels de sommeil, le cycle circadien.

La lumière bleu violet pourrait causer un endommagement des yeux à long terme et augmenter la fatigue visuelle.

Eh bien, la lumière bleue agit comme un perturbateur de sommeil puisque l’éclairage (des écrans et des lumières DEL) inhibe la production de mélatonine, l’hormone du sommeil.

Elle peut aussi provoquer un déséquilibre du cycle circadien, ce qui peut entraîner ; 

  • un dérèglement des cycles d’éveil et de sommeil,
  • des modifications de la fréquence cardiaque,
  • des troubles de l’humeur,
  • des troubles de la mémoire,
  • une modification de la température corporelle,
  • et même dans certains cas, certains cancers.

TU SAVAIS TOUT ÇA ? Moi, je n’y avais jamais vraiment porté attention… Bien trop d’effets qui apportent inconforts musculaires (cou, nuque, épaules, lombaires) et articulaires, fatigue, maux de tête et autres problématiques pour qu’on en fasse abstraction.

TU TE RENDS COMPTE ? On passe énormément de temps sur nos écrans sans même se rendre compte de toutes les perturbations que cela entraîne sur le corps humain. Selon une étude tirée de We Are Social & Hootsuite, 2017, nous passons en moyenne plus de 6 h par jour devant un écran (ordinateur, tablette, mobile, etc.) et plus de 2 h par jour devant la télévision. En moyenne 8h les yeux fixés sur un écran. OUFF.

En fait si on commence par s’attarder aux dommages au niveau des yeux et du visage, on peut penser aux tensions musculaires et aux rides qui s’installent lorsque l’on plisse les yeux ou que l’on fronce les sourcils. Le pire dans tout cela, c’est que pour la plupart du temps, on ne s’en rend même pas compte. On peut penser à la peau aussi qui est affectée par cette lumière!

Mais si on pousse la réflexion un peu plus loin, on se rend rapidement compte que bien au-delà du rendez-vous chez l’optométriste, c’est un rendez-vous en massothérapie/physiothérapie/ostéopathie/acupuncture dont tu auras besoin parce que la posture devant les écrans laisse trop souvent à désirer. Qu’on se le dise, posture du dos, tête avancée vers l’avant… et tes pieds ? Tu les croises? Tu t’assois en indien? Tu es «évaché»? Double OULALA.

Mais maintenant qu’on a fait le topo des problèmes que ça peut t’apporter, pensons aux pistes de solutions à intégrer au quotidien. Parmi les plus efficaces d’entre elles :

  • Idéalement, on privilégie dans la maison les éclairages chauds et on évite les tons de blanc froid.
  • On essaie de limiter le temps d’exposition aux écrans dans ta journée. Et particulièrement dès 21 h (c’est dans cette période que le corps commence sa production de mélatonine)
  • On ajuste la luminosité de son écran! On peut mettre un filtre à lumière bleue sur l’écran. Maintenant, l’option est directement dans le téléphone ou elle se télécharge gratuitement.
  • On porte des lunettes avec un filtre à lumière bleu! Ça évitera des problèmes causés par l’exposition à la lumière bleue prolongée tels que des lésions de la rétine ou du cristallin, les cataractes, la cécité, la dégénérescence maculaire, etc.

 

Bref, prends soin de toi.

Prends conscience.

Porte attention à tout ça dans ton quotidien.

Publié sur

Contrer l’automne avec la massothérapie 

Voici comment la massothérapie peut adoucir votre automne !

Parce qu’au moment ou je t’écris ce texte il tombe une petite pluie fine … tsé le genre de petite pluie qui donne envie de se faire couler une boisson chaude dans une belle tasse en portant des bas de laines enroulé dans une doudou ou en portant une petite laine. Le genre de petite journée grise où on se sent un peu fatigué, un peu amorphe mais qu’on peut sentir l’air frais et le son des gouttes de pluie qui tombe sur les feuilles entrain de changer de couleur.

Aimes-tu l’automne? Peut-être est-ce pour toi une période plus difficile ?

Rassure-toi, tu n’es pas la seule.

Mais savais-tu que le massage et l’automassage comporte de nombreux bienfaits pouvant t’aider à traverser l’automne.

Il peut t’aider à éviter les microbes ! 

Eh oui ! C’est bien connu, lorsque les journées grises de l’automne se pointent le bout du nez, il n’est pas rare que les microbes attaquent… Mais sais-tu pourquoi cette saison est particulièrement propice à attraper un rhume, une grippe ou d’autres microbes ?  Tout d’abord, on bouge souvent moins à l’automne. Cette saison trop froide pour de nombreux sports d’été et le manque (ou l’absence) de neige pour pratiquer les sports d’hiver nous pousse souvent à être plus casanier.

En plus du temps d’ensoleillement qui diminue de plus en plus qui affecte de nombreuses personnes en plus de réduire notre apport en vitamine D et si tu es comme moi, juste la luminosité et la fatigue qui s’installe est souvent suffisante pour que je sois plus sujette à attraper de petits virus.

Et bien saches que le massage stimule la circulation sanguine et lymphatique. La circulation lymphatique comprend nos ganglions ainsi que les petits soldats de notre système immunitaire qui ont pour rôle de nous protéger et nous défendre.

Le massage aide aussi à réchauffer le corps. En fait, lorsque l’on reçoit un massage on aide notre corps à retrouver son équilibre. Le mouvement que les manœuvres de massage apportent aux sang et aux tissus aide le corps à garder sa température corporelle et ainsi à maintenir les fonctions vitales, c’est ce qu’on appelle la thermorégulation, mais ce n’est pas ça le plus intéressant.  Le massage, grâce aux mouvements et à l’activation de la circulation peut aussi apaiser les douleurs articulaires que les journées grises, humides et froides ont tendance à nous occasionner. Tu sais, ce temps froid qui nous traverse les os… brrrr

Le massage est excellent pour diminuer l’inflammation et les douleurs qui s’installent dans les articulations pouvant causer des douleurs chroniques parfois très incommodantes. Le massage apportera mouvement et détente musculaire tout en favorisant la lubrification des articulations.

C’est pas mal non ? Sans parler du bien-être que cela procure en diminuant les symptômes de la dépression saisonnière, de la fatigue et du stress qui se pointent souvent le bout du nez à ce temps ci de l’année en raison de notre diminution d’exposition au soleil (les journées qui raccourcissent ça affecte bien des gens, dont moi…. N’oublis pas que la luminothérapie est merveilleuse pour ça, je t’en ai déjà parler dans un blogue précédent, mais c’est un outil clé pour traverser l’automne en gardant ton moral au top !) 

Un de mes most du massage en automne, c’est le pouvoir presque magique que ça a sur l’hydratation de ma peau. Je ne suis pas assez assidue pour me crémer régulièrement alors que j’ai intérêt à le faire, mais un bon massage c’est tellement efficace sur l’hydratation de la peau (surtout quand ta masso utilise des huiles géniales comme de l’huile de coco ou de l’huile d’abricot) en plus de nourrir, la peau en lui donnant éclat ! 

Finalement, le dernier incontournable que je dois absolument te dire avant de te quitter te fera surement plaisir. Peut-être qu’à ses temps-ci de l’année tes minis éprouvent des difficultés à trouver le sommeil. Ou peut-être même que c’est toi qui as de la difficulté à t’endormir avec le changement d’heure et de lumière et bien saches qu’un automassage de la tête, des mains ou des pieds peut grandement t’aider et aider tes minis à trouver le sommeil plus facilement.  Tu peux aussi mettre un diffuseur d’huile essentielle dans ta chambre pour laisser planner une douce odeur de lavande vraie ou de petit grain bigarade qui sera à la fois apaisante et calmante et sécuritaire même pour bébé.

P.S n’oublis pas que lorsque tu utilises les huiles essentielles, il est préférable de suivre les recommandations d’un professionnel de la santé (pour les minis de moins de 3 mois particulièrement) et d’attendre d’avoir dépassé le cap des 3 premiers mois de grossesses par simple prudence, car bien que les huiles essentielles soient des techniques naturelles à faible risque, elles ont de réels impacts sur le corps.

Bisous et bon automne