Publié sur Laisser un commentaire

La Peau : Cette Barrière Protectrice

«La peau, ce miroir de notre bien-être intérieur,

protège notre corps tout en reflétant nos émotions et notre état de santé.»

L’anatomie et la physiologie me fascinent depuis que j’ai débuté ma carrière en massothérapie il y a quelques années. Mes lectures et formations m’ont permis de mieux comprendre le rôle crucial de la peau. Elle protège notre organisme contre la pollution, les microbes, les chocs, les ultraviolets et les radicaux libres. Elle assure également des fonctions essentielles, comme la défense immunitaire (certaines cellules cutanées capturent les agents pathogènes qui pénètrent la barrière de l’épiderme), la thermorégulation (maintien de la température corporelle), et la synthèse de la vitamine D et de certaines hormones.

De nombreuses personnes souffrent de problèmes de peau comme l’acné, la cellulite, la couperose, l’eczéma, l’urticaire, le psoriasis, la rosacée, le vitiligo, et bien d’autres. Les inconforts associés à ces conditions peuvent varier de mineurs à très significatifs. Les problèmes de peau me touchent particulièrement car j’en ai plusieurs depuis quelques années.

Mon visage présente des rougeurs liées à la rosacée depuis longtemps. Après avoir dépensé beaucoup d’argent en crèmes et sérums, j’ai rencontré mon amie Marjo, une esthéticienne, qui m’a expliqué l’importance d’une hydratation assidue pour cette condition. J’ai poursuivi mes recherches et compris que certaines habitudes de vie, comme l’alimentation et la gestion du stress, jouent un rôle crucial. Par exemple, mieux respirer pour réduire le stress et oxygéner le corps, ainsi qu’éviter la consommation de viandes rouges, de charcuteries, d’alcool, de café et d’aliments transformés, peuvent atténuer les rougeurs.

Le psoriasis fait également partie de ma vie, principalement sur le cuir chevelu. Des études montrent que le stress et l’anxiété peuvent déclencher des crises de psoriasis. Des habitudes de vie comme la consommation d’alcool, de tabac, d’aliments transformés et inflammatoires peuvent également provoquer des crises inflammatoires, entraînant la formation de plaques épaisses, rouges et démangeaisons. Depuis 2018, je subis les démangeaisons de l’eczéma sur mes mains, une condition qui touche 1 adulte sur 10. Les crises d’urticaire apparaissent aussi lors de périodes stressantes.

Notre esprit et notre corps sont étroitement liés, et notre peau, le plus grand organe émonctoire, reflète souvent nos états internes. Des facteurs comme le stress, l’alimentation et les déséquilibres intestinaux peuvent aggraver de nombreuses conditions cutanées.

Pourquoi te raconter tout cela ? Parce que j’ai longtemps cru que la sensibilité de ma peau se résoudrait avec des crèmes et des visites chez l’esthéticienne. Mais souvent, ce n’est pas suffisant. Une analyse objective de ton quotidien et des consultations avec des professionnels comme un naturopathe, une esthéticienne, et des praticiens en thérapies complémentaires (massothérapie, ostéopathie, acupuncture) peuvent t’aider à améliorer ta peau et ton bien-être général.

N’oublie jamais : santé globale et approche holistique, c’est la clé. Travaille sur toutes les sphères de ta vie pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Et si tu as une condition particulière ou suis un traitement médical, consulte ton médecin avant d’apporter des changements majeurs à ta routine.

Bisous xx